• Accueil
  • > Recherche : victoria petrosillo

Victoria Petrosillo au NRJ Music Tour de Lyon

10112007

Victoria Petrosillo au NRJ Music Tour de Lyon dans Non classé 5658qe8Victoria Petrosillo, l’interprète du générique français de Heroes (dont je suis fan comme nous le savons tous emoticone, je ne remets pas en cause le talent de Miss Petrosillo mais plutôt le goût discutable de la chanson) sera présente sur scène lors du NRJ Music Tour de Lyon, le 24 novembre prochain.

Il est possible de gagner des places pour l’événement, pour cela il suffit d’écouter NRJ.




Sortie du CD single du Héros d’un autre

4082007

Le très controversé générique français de Heroes, Le Héros d’un autre, interprété par Victoria Petrosillo, sera disponible en CD single le 27 août prochain.

J’en profite aussi pour vous dire que j’ai remis à jour l’article Clip vidéo du Héros d’un autre, puisqu’en effet le clip en question n’était plus disponible. Donc si vous désirez le voir ou le revoir, vous n’avez plus qu’à cliquer ici.




Contenu du coffret DVD français

31072007

Contenu du coffret DVD français  dans Non classé 349834984895489vv7Le coffret DVD français de la première saison de Heroes sera disponible dès le 2 octobre. Il sera composé de sept DVD dans une version exclusive à la France ! L’édition Collector limitée en sept DVD proposera plus de onze heures de bonus.

Ajouté à cela un packaging et certains bonus exclusifs à la France: digipack et étui avec coffret 3D (lenticulaire), les coulisses du doublage avec les acteurs ayant doublés les voix d’Hiro, Mohinder et Sylar et le clip vidéo Le Héros d’un autre.

Niveau son, le coffret proposera un nouveau mixage 5.1 exclusif VO et VF pour les 23 épisodes crées pour le DVD français afin d’éliminer les effets de compression Dolby trop forte et améliorer l’ensemble du rendu sonore.

Le générique du DVD sera l’original. Mais pour les fans de la version « Made in France », Universal Pictures Video l’a intégré en bonus sous la forme d’un clip vidéo sur le disque 7.

Parmi les exclusivités françaises, on pourra noter l’intégration d’une option permettant de regarder les épisodes les uns à la suite des autres sans être obligé de passer par le résumé de l’épisode précédent et le générique de fin.

Sinon, sachez que les menus, les bonus ainsi que le son ont été améliorés et enrichis par rapport à l’édition américaine.

Voici les bonus:

  • Version longue inédite du pilote (en VOST 5.1)
  • 50 scènes coupées (en VOST) réparties sur chaque disque en fonction de chaque épisode correspondant
  • Le tournage de Heroes
  • Les effets spéciaux
  • Les cascades
  • Tim Sale, le vrai Isaac Mendez
  • Les coulisses du doublage
  • La bande originale
  • Le clip vidéo Le Héros d’un autre par Victoria Petrosillo
  • Commentaires audio de douze épisodes (tous sous-titrés)
  • Parkman lit dans vos pensées
  • Bandes-annonces

En ce qui concerne les caractéristiques techniques:

  • Format image: 1.78
  • Format écran: 16 /9 compatible 4 / 3
  • Audio: Français et Anglais Dolby Digital 5.1 remasterisés
  • Sous-titres: Français

Les « Heroes » vous donnent rendez-vous le 2 octobre…  emoticone




Clip vidéo du Héros d’un autre

7072007

Voici le clip vidéo du générique français de Heroes, Le Héros d’un autre, interprété par Victoria Petrosillo:

http://www.dailymotion.com/video/2voviZQ9drLaKhUq9




Heroes ou (et) Lost ?

30062007

Voici un article sur Heroes publié sur le site internet de Libération. Les auteurs sont Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts. Le voici:

Heroes malgré Lost

Télé. A partir de ce samedi, TF1 diffuse la nouvelle série aux superpouvoirs et enchaîne dès lundi avec la troisième saison des aventures des naufragés.

C’est l’heure du choix. A côté, celui du 6 mai, c’était de la gnognotte. Kate la fugitive, ou Claire la pom pom girl ? Le Coréen Jin-soo ou le Japonais Hiro ? Accident d’avion, ou explosion nucléaire ? Les « Autres », ou Sylar ? Bref, faut-il garder son vieux Lost, ou enfiler son tout nouveau costume d’ Heroes ? Car, lundi à 22 h 40 sur TF1, les disparus de Lost réapparaissent dans l’état où on les avait laissés l’été dernier, c’est-à-dire dans la panade la plus totale. Tandis que, ce samedi à 20 h 50 toujours sur TF1, démarre la diffusion de Heroes, la série qui a fait sensation cette saison aux Etats-Unis. Au point d’avoir été présentée comme « This Year’s Lost « . Guide comparatif.

L’île ou la ville ?

Des heroes lost et des lost heroes. Outre le terreau commun de parano post-11 Septembre, Lost et Heroes racontent la même histoire de paumés, qui sur une île déserte, qui dans la foule des villes ; qui contraints de devenir des héros pour survivre, qui forcés de vivre encombrés de superpouvoirs. Avec Lost, on connaît la chanson : le vol 815 d’Oceanic Airlines se vautre sur une île qui, ainsi que les survivants le découvrent rapidos, n’est pas tout à fait déserte. Pire que les galeries Lafayette un jour de soldes, on y croise des ours blancs, des revenants, des vierges de plâtre fourrées de cocaïne, des trappes, et, sous les trappes, de mystérieux bunkers. Surtout, on y croise une tribu de furieux, alias « les Autres ». Qui, ça va de soi, font vivre un enfer aux rescapés. En ce début de troisième saison, « les Autres » ont poussé le bouchon jusqu’à kidnapper Kate, Jack et Sawyer, ci-devant trio héros de Lost.

Mais c’est peanuts à côté du boulot de nos nouveaux Heroes : quand Kate, Jack et Sawyer ne s’emploient qu’à sauver leurs miches, Hiro, Peter et Claire, la cheerleader (la pom pom girl), eux, se remuent le popotin pour sauver le monde. De quoi ? Heum, là, c’est le souci. Il est question d’une future explosion atomique que nos héros doivent empêcher. Problème, ils n’entravent que dalle, découvrant leurs missions au rythme du téléspectateur et avec la même perplexité : « Sauve la cheerleader, se voient-ils ordonner, sauve le monde. » Oui, c’est cela ; mais avant, j’ai l’aspi à passer. Il sera tout de même question de modification d’ADN, de virées dans le passé (et le futur), d’un certain Sylar, superméchant zigouillant les supergentils en leur décapsulant le citron.

Pom pom girl, ou fugitive ?

Alors voilà, vous vous réveillez un matin, pas assez dormi, des cernes jusque-là, et d’un coup, en vous concentrant très fort, gniiiiiiiiiiiii, vous vous apercevez que vous pouvez arrêter le temps. Ou que, quand vous vous coupez, vous cicatrisez instantanément. Ou bien que votre reflet dans le miroir est très légèrement démoniaque. Ou que, cui-cui, vous pouvez voler. C’est ce qui arrive aux personnages de Heroes, pas le moins du monde préparés à ça et déjà passablement tourmentés dans leurs vies de pas heroes. Le dompteur de temps est employé de bureau à Tokyo ; l’increvable, une pom pom girl blondasse ; la jumelle au reflet est strip-teaseuse sur Internet, et l’émule d’Icare est un politicien aux dents qui rayent la moquette. Ajoutez à cela un peintre camé jusqu’aux yeux dont les œuvres prédisent l’avenir et un opportuniste qui absorbe tous les superpouvoirs des autres et vous avez la collec quasi complète de vos nouveaux amis.

Et cette bande de bras cassés doit sauver le monde : bonjour les miquettes. Dans Heroes, comme chez Marvel, les héros sont tourmentés, noirs, malheureux, mère célibataire avec la mafia aux fesses. Seul Hiro (comme Hiroshima) est content comme un canard de son superpouvoir, arrête le temps pour tricher aux cartes et rêve de porter cape et collants. Dommage pour lui, mais une des qualités de nos Heroes c’est qu’ils sont dépourvus de costumes. Pas comme certains dont on taira le nom mais qui portent des caleçons moule-bonbons rouges avec une toile d’araignée dessus, hein.

Tout aussi de la lose, échoués comme de vieilles méduses dans une île peuplée d’ours polaires : voici la brochette de Lost. Locke, Jack, Kate, Sawyer, Charlie, Claire, Jin-soo – soit dans l’ordre un ex-paraplégique autocentré, un béni oui-oui perclus de névroses, une criminelle gnangnan en fuite, un faux rebelle irascible, un ex-rocker cocaïnomane, une parturiente neu-neu et un Coréen psychorigide. Tous se dépatouillant tant bien que mal entre leur passé qui leur revient par bourrasques et le mystérieux projet Dharma, qui les utilise comme rats de laboratoire. A ce stade, une observation : si vous n’êtes ni drogué, ni mère célibataire, ni asiatique, la figuration dans une série américaine, forget it.

L’esthétique, ou le cheap ?

Autant crever l’abcès . TF1, certainement dans un louable souci d’éclaircir le sombre Heroes, lui a adjoint un générique chanté par une Victoria Petrosillo (1) et ça fait : « Rendre le monde un peu moins noir/Sans attendre la gloire. » Un peu duraille à supporter, comme si, disons, Herbert Léonard chantait un générique pour 24 Heures chrono (bonne idée : « Jack, tu tortures les méchants/Jack, tu es toujours gagnant. » ). Sûr que ce générique en forme de beuglante fait légèrement tache à côté de l’esthétique sombre, profonde et léchée de Heroes qui emprunte aux comics, jusqu’à la police de caractères. En comparaison, Lost est tout plat, éclairé à la lampe de poche, cheap. Normal : la référence, ici, c’est la télé-réalité, Koh-Lanta et surtout sa version originale Survivor, énorme succès aux Etats-Unis. Pourquoi alors pense-t-on irrémédiablement à l’une quand on voit l’autre ? Sûrement à cause des nappes de violons diffusées à l’envers que Heroes a pompées chez Lost, histoire qu’à force de se ronger les ongles on finisse en moignons.

Complot, ou complot ?

Cochons d’Américains ! Si Heroes sur NBC a obtenu la meilleure audience des nouvelles séries lancées à la rentrée, elle se retrouve bien loin dans le palmarès des programmes les plus vus cette saison. En 20e position, alors que Lost , qu’on disait cuit, est 10e. Au point que, depuis NBC, pas une seule grande télé au monde n’a encore osé diffuser Heroes, cantonné aux thématiques. Le pari est donc risqué pour TF1 : le buzz sur Internet (où la série décroche d’ailleurs le pompon des téléchargements pirates) pourrait lui sauver la mise. Moins accessible, Heroes est pourtant moins frustrante que son aînée insulaire : au bout de deux ans, le fin mot de l’histoire de Lost se fait toujours attendre. Pour Heroes, son fondateur, Tim Kring, a donc décidé qu’ « une histoire sera bouclée à la fin de la première saison », déclarait-t-il à Libération en mai dernier. Il n’empêche : pour l’une comme pour l’autre, d’incroyables théories fleurissent sur le Web. Sur Lost, on aura tout lu : les survivants sont en réalité morts et évoluent dans un genre de purgatoire, ils sont régis par des extraterrestres, voire candidats d’une émission de télé-réalité extrême. Pour Heroes , le magazine américain Entertainment Weekly a déjà suggéré la sienne : et si, en fait, les ­superpouvoirs des Heroes étaient les résultats d’une expérience menée par le Dharma de Lost afin de concevoir des êtres à même de sauver le monde ? Histoire de mesurer la portée d’une telle révélation, c’est comme si Navarro était le père de Joséphine Ange-Gardien . Ça fait très peur.

(1) Dont le premier album a été composé par un certain André Manoukian, mais ce doit être un homonyme.




Victoria Petrosillo parle à TV Mag

27062007

Victoria Petrosillo parle à TV Mag  dans Non classé victoriapetrosilloxfn8TVMAG.com a consacré un article à Victoria Petrosillo, l’interprète du générique français de Heroes. La jeune chanteuse de 21 ans y déclare être « fière de cette chanson que je dois à Pierre Jaconelli (producteur de Zazie entre autre). Elle colle à l’ambiance rock et mystique de la série, quoi qu’en pense les téléchargeurs de la VO ! Le single sortira à la rentrée et servira de point de départ à mon prochain album. »

Pour l’ambiance rock et mystique, hum hum. Mystique, je veux bien mais rock… emoticone




L’exception française…

20062007

Comme vous le savez, TF1 a malheureusement eu la mauvaise idée d’intégrer un générique à Heroes… Quelques semaines ont passées, mais ce que j’en pense n’a pas changé. La France est le seul pays a avoir eu la « chance » d’enregistrer un générique. Cinq mois de négociaitions auront été nécessaires à TF1 pour convaincre NBC qui a finalement cédé à la demande française.

Le Héros d’un autre, interprété par Victoria Petrosillo, sera très bientôt dans les bacs. Il s’agit du premier extrait de son nouvel album.




Informations supplémentaires sur le générique français

31052007

Informations supplémentaires sur le générique français dans Non classé mb2dba89652e0a53218fd5djt8Il semblerait que ce soit officiel. TF1 a bel et bien décidé d’inclure un générique pour Heroes. On en sait maintenant davantage à ce sujet.

Le Héros d’un autre est le titre de la chanson. C’est Victoria Petrosillo (voir photo), chanteuse de la comédie musicale Le Roi Soleil, qui en est l’interprète.

Voici le communiqué officiel de TF1 qui s’explique sur le choix de l’ajout d’un générique:

TF1 signe le générique français de la série Heroes. Produit sous le label Music One dirigé par Santi, directeur de la Musique à TF1, Le Héros d’un autre est né d’un accord conlu entre TF1 et Universal Television Studio. « Nous avons trouvé une chanson qui correspondait parfaitement à l’univers de cette série, commente Santi. Mais la version originale de Heroes étant dépourvue d’un générique de début, il fallait convaincre les producteurs. Conquis à l’écoute du morceau, ils nous ont autorisé à créer un générique pour la diffusion française. » Le Héros d’un autre est interprété par Victoria Petrosillo (l’une des chanteuses de la comédie musicale Le Roi Soleil) sur une musique inédite réalisée par Pierre Jaconelli (réalisateur d’albums pour Johnny Hallyday, Florent Pagny, Calogero, Pascal Obispo, Zazie…).

La diffusion des 22 épisodes de la saison 1 de Heroes vient de s’achever aux Etats-Unis et a réalisé un énorme succès d’audience sur la chaîne NBC. Qualifiée de « véritable phénomène » par Laurent Storch, directeur des Acquisitions de TF1, Heroes, qui met en scène des personnes ordinaires se découvrant des pouvoirs surnaturels, devrait être diffusé au cours de l’été prochain.

Bien sûr, l’objectif de TF1 n’en est pas moins le côté artistique mais bien la commercialisation de ce single. Elle compte bien surfer sur le succès qu’a connu l’année dernière le générique français de Prison Break, Pas le temps, qui s’est écoulé à plus de 350 000 exemplaires et qui a occupé la première place des ventes de singles en 2006.







series tv |
Call of NatSer - Prison Break |
images de winx pour toutes ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | STARGATE APOLLO
| Vive Naruto !
| vmcarleusienne