• Accueil
  • > Recherche : heroes critique

Heroes chute dans le Critics Poll

6022008

Les critiques de la télévision américaine publient deux fois par an leur classement des meilleures et des pires séries de l’année. Cette liste a pour nom Critics Poll. Pour le second semestre de 2007, Heroes y occupe la 25ème place. Une lourde chute pour la série de Tim Kring qui y était classé en seconde position lors du dernier classement !

 

Voici le Top 25:

  • 1. Pushing Daisies (ABC)
  • 2. Mad Men (AMC)
  • 3. Dexter (Showtime)
  • 4. 30 Rock (NBC)
  • 5. Friday Night Lights (NBC)
  • 6. Damages (FX)
  • 7. Dr [H]ouse (FOX)
  • 8. The Office (NBC)
  • 8. Ugly Betty (ABC)
  • 10. Californication (Showtime)
  • 11. Desperate Housewives (ABC)
  • 11. Grey’s Anatomy (ABC)
  • 13. Big Love (HBO)
  • 13. The Closer (TNT)
  • 15. Dirty Sexy Money (ABC)
  • 16. Reaper (The CW)
  • 17. Weeds (Showtime)
  • 18. Nip/Tuck (FX)
  • 19. Brothers & Sisters (ABC)
  • 20. Chuck (NBC)
  • 21. Flight of the Conchords (HBO)
  • 22. Life (NBC)
  • 22. Rescue Me (FX)
  • 22. Project Runway (Bravo)
  • 25. Curb Your Enthusiasm (HBO)
  • 25. Heroes (NBC)

 

 




Greg Grunberg intègre le Group Sex

3022008

Greg Grunberg intègre le Group Sex dans Non classé 5095095409es0Greg Grunberg (Matt) a débuté le tournage du film Group Sex le 28 janvier dernier. En plus de jouer dans cette comédie romantique, Greg agit également en tant que producteur. Group Sex suit les aventures d’un célibataire (Josh Cooke) qui décide de se faire passer pour un accro du sexe dans l’espoir de séduire la femme de ses rêves (Odette Yustman)…

Greg tient le rôle de Jerry, le meilleur ami du héros. A propos de son personnage, l’interprète de Matt dans Heroes déclare: « Jerry passe son temps à critiquer la fille dont son ami est épris… Sans doute parce que lui-même a un problème. »

Le reste du casting de Group Sex est composé de James Denton, Tom Arnold et Henry « Fonzie » Walker.




Des spoilers sur la suite de Heroes !

12112007

Des spoilers sur la suite de Heroes !  dans Non classé 348948ws5James Kyson Lee (Ando) a fait quelques révélations au site internet comicsonline.com ! L’acteur nous apprend qu’Hiro va faire un retour fracassant puisqu’il va chercher à venger son père. Concernant son personnage, James a déclaré qu’il pourrait tomber amoureux d’une jeune femme au Japon.

Quant à la fin de saison annoncée, il se pourrait bien qu’elle ait lieu avec la diffusion du onzième épisode. Et comme annoncé ici, l’équipe de Heroes a bien tourné une fin alternative à cet épisode et qui constiturait le Season Finale de cette saison 2. Si elle devait être diffusée, James Kyson Lee affirme qu’elle plaira au public. Autre remarque notable de l’acteur: Tim Kring et son équipe ont pris en considération les critiques des fans et cela devrait aider à redonner du peps à la série.

Pour finir, la nouvelle du jour: on connait le titre du Volume 3 ! Il s’intitule Exodus !




Tim Kring répond aux critiques

1112007

Le site Actu Ciné a mis en ligne un article, Heroes: Tim Kring très optimiste malgré les critiques ! par Mikareport.

Vous pouvez le lire ci-dessous:

Malgré les critiques, le créateur de Heroes, Tim Kring, garde la tête haute. Contrairement à la précédente, la saison 2 fait l’objet de plusieurs remarques, pour le moins peu encourageantes : intrigue incohérente, trop de personnages et manque de réalisation. Autant d’imperfections qui auraient entraîné la déception des fans. Résultat, le taux d’audience de la série populaire a chuté.

Mais tout cela ne décourage pas pour autant Tim Kring, qui affirme que les épisodes 7 jusqu’à 11 sont « les meilleurs qu’on n’ait jamais tournés ». Et lui d’ajouter que la saison courante pourrait être subdivisée en « volumes », dont le premier, intitulé « Générations » est une bombe et marque la fin de la mi-saison.

Très optimiste, le créateur de Heroes ne cesse d’ajouter de nouveaux personnages à sa série et, inévitablement, il y a autant d’histoires à raconter pour seulement une heure de diffusion hebdomadaire. « Nous sommes en train de pousser l’audience à s’habituer au fait que ce n’est pas tout le monde qui apparaîtra sur un épisode », lance Tim. « Les gens ont tendance à se référer à la dernière saison et espère trouver quelque chose qui n’y est pas. Pourtant, nous n’avons pas beaucoup modifié le concept », a-t-il ajouté.

Bref, les plus pessimistes ne sont plus sûrs quant à l’avenir de nos héros. Mais le papa de Heroes n’a pas dit son dernier mot. Tim Kring nous réserve encore des surprises !




Partenariat avec Le Journal d’une sériphile

1092007

Super Heroes vient de s’associer avec un nouveau site, en l’occurence Le Journal d’une sériphile, blog où Heather nous livre ses critiques, reviews et billets d’humeurs sur les séries de tous bords. Vous pouvez vous y rendre en cliquant ici.




Episodik Spécial Heroes

13072007

Episodik Spécial Heroes dans Non classé episodikheroes1hy1Episodik, magazine spécialisé dans les séries, a consacré un hors-série sur la série phénomène du moment, Heroes.

En voici le sommaire:

Page 8 : Naissance d’une série phénomène
Quelle est la genèse de Heroes ? Comment ses producteurs ont-ils convaincu NBC de mettre la série à l’antenne ? Retour sur un succès pas si surprise que ça, de sa stratégie internet au ciblage des fans de comics dans les conventions. Le sociologue Gérald Bronner nous explique les raisons d’un tel engouement.

Page 14 : Rencontre avec Tim Kring, le maître des Heroes
Lors de sa venue à Paris, nous avons interviewé Tim Kring, le créateur de Heroes. Il est revenu pour nous sur ce qu’il l’a poussé à créer cette série, sur ses inspirations (parfois surprenantes), sur les spécialistes des comics dont il s’est entouré et sur la stratégie de la chaîne NBC.

Page 18 : Comics Style
Ce dossier déchiffre les influences des super-héros sur les thématiques de Heroes, au delà des simples clin d’œil. Le producteur Jeph Loeb, également scénariste renommé de comics, nous a accordé un entretien où il confronte ses deux domaines de prédilection. C’est aussi l’occasion d’un cross-over journalistique exceptionnel : Fabrice Sapolsky et Xavier Fournier, du magazine Comic Box, reviennent pour nous sur l’utilisation de la culture comics dans Heroes.

Page 24 : Guide des Personnages
Retrouvez les personnages de Heroes, avec le choix de leur pouvoir commenté par Tim Kring.

Page 26: Interviews
Les stars racontent les coulisses et les motivations de leurs personnages

Page 26 : Masi Oka alias Hiro
Rencontré au Festival de Monte Carlo, il n’hésite pas à pointer les points forts et aussi les points faibles de la première saison. Il nous raconte sa double casquette : acteur.. et concepteur d’effets spéciaux ! Page 30 : Adrian Pasdar alias Nathan Petrelli
L’acteur de Profit, lui aussi présent au Festival de Monte Carlo, revient sur les références politiques de son personnage. Page 32 : Milo Ventimiglia alias Peter Petrelli
Le casting, la découverte des pouvoirs de son personnage, le succès des super-héros… Milo raconte ! Page 34 : Greg Grunberg alias Matt Parkman
L’acteur fétiche de JJ Abrams est ravi de se retrouver à nouveau dans une série aussi mystérieuse. Page 35 : Ali Larter alias Niki Sanders
Niki est plus qu’une Desperate Housewives avec des super-pouvoirs ! Page 36 : Santiago Cabrera alias Isaac Mendez
Le peintre de la série nous donne ses références en comics Page 37 : Hayden Panettiere alias Claire Bennet
Portrait de la pompom girl qui a crevé l’écran Page 38 : Zachary Quinto alias Sylar
Nous avons bravé notre terreur et nous sommes allés poser nos questions au super méchant… Un acteur attachant et enthousiaste. Page 40 : Wendy Melvoin et Lisa Coleman
Parce que la bande-originale de Heroes est un personnage à elle toute seule, voici notre interview exclusive de ses compositrices, anciennes membres du groupe Revolution de Prince !

Page 42 : Guide critique des épisodes et carte des déplacements
Tous les épisodes du  » Volume 1  » passés au crible : intérêt dans l’intrigue générale, quota de gore, clin d’œil. Vous saurez tout et la carte des déplacements des  » Heroes  » permettra d’y voir encore plus clair.

Page 48 : La science des Heroes
Projet génome humain, espace-temps, invisibilité… Quelles sont les bases scientifiques des scénarios ? Le vrai du faux des Heroes, analysé par notre spécialiste maison.

Page 52: Les Super-Héros de la télé

Page 54 : Le plein de super : les recettes des classiques
Après 50 ans de séries télé de super-héros, trois formules à succès se dégagent.

Page 57 : L’Epi-choc : Qui veut devenir un Super-Héros ?
Stan Lee fait sa Nouvelle Star ! Attention les yeux.

Page 58 : Flash-back : les serials
Avant la télé, le cinéma des années 30 et 40 offrait des fictions à épisodes, avec déjà des héros aux super-pouvoirs. Les origines d’un genre !

Page 59 : Super Japon
Parce qu’il n’y a pas que les USA dans la vie, le Japon a aussi ses super-héros.

Page 60 : Super-ratages en série
Cachés dans les caves des studios, 6 plantages magistraux d’adaptations télé de comics… à découvrir en photos !

Page 62 : Le retour des héros : les prochaines séries
Heroes a relancé une tendance : quelles sont les séries qui vont arriver dans les prochains mois ? Jimmy Palmiotti, le scénariste du comics Painkiller Jane nous explique la toute récente adaptation télé de son personnage et Simon Astier (Kaamelott, Off Prime) nous dévoile son projet fou.

Page 66: Episcope : la sélection de l’été
Quelles sont les séries à voir et les DVD à acheter cet été ? La réponse dans l’Episcope.

Episodik est disponible depuis le 12 juillet au prix de 4,90 €.




Le meilleur et le pire de la télévision US

10072007

Le meilleur et le pire de la télévision US  dans Non classé 81kayliaax2Un jury de critiques (dont le fameux Michael Ausiello) s’est réuni afin de déterminer quelles étaient les meilleures et les pires séries de l’année, diffusées entre le 8 janvier et le 18 juin 2007. Les classements ont été établis comme suit:

  • dans la catégorie Meilleure série, chaque critique devait établir son Top 10 en attribuant dix points au premier, neuf au second et ainsi de suite.
  • dans la catégorie Pire série, chaque critique devait établir son Top 5 en attribuant cinq au premier, quatre au second et ainsi de suite.

Voici le classement final des dix meilleures séries:

  1. Les Soprano (HBO)
  2. Lost (ABC)
  3. Friday Night Lights (NBC)   
  4. The Office (NBC)
  5. Ugly Betty (ABC)
  6. Heroes (NBC)
  7. 30 Rock (NBC)
  8. The Shield (FX)
  9. Grey’s Anatomy (ABC)
  10. The Tudors (Showtime)

Heroes occupe la sixième place mais a perdu quatre rangs (de la deuxième à la sixième place) par rapport au semestre précédent.

Et le pire dans tout ça ? Le voici:

  1. October Road (ABC)
  2. 24 (FOX)
  3. The Real Wedding Crashers (NBC)
  4. The Black Donnellys (NBC) 
  5. Pussycat Dolls present: The Search for the Next Doll (CW)
  6. Tyler Perry’s House of Payne (TBS)
  7. Nancy Grace (Headline News)
  8. Sons of Hollywood (A & E) ex-aequo avec On the Lot (FOX) et The Wedding Belles (FOX)




Critique sur Heroes

30062007

Les articles sur Heroes font majoritairement l’éloge de la série de Tim Kring, mais d’autres, au contraire, font plutôt l’inverse. Voici l’avis de Frédéric Vignale, du site Le Mague Journal:

Heroes, la nouvelle série pas « super » de TF1

Heroes c’est la nouvelle série Evènement de la Une. TF1 mise sur Heroes plutôt que Lost pourtant il y a bien des similitudes entre les deux téléfilms. Heroes est fimé comme Lost et construit un peu de la même manière. Des gens d’horizons différents, dans le monde entier se retrouvent avec un point commun. Dans Lost c’était le crash aérien et dans Heroes c’est « les supers pouvoirs ».

Ce 30 juin 2007, TF1 diffusait le premier épisode de la série qui va nous tenir en haleine tout l’été.

On y voit deux blondes et des bruns typés découvrirent leurs secrets (Secret Story ?) , c’est à dire qu’ils commencent à avoir des facultés incroyables comme comme Superman, Hulk ou Spiderman mais en plus djeuns et anti terroriste.

Dialogues post 11 septembre, casting pour faire vibrer les adolescents et fantasmer les ménagères, Heroes va plaire au plus grand nombre.

Une fausse blonde à petits seins qui se dénude devant sa webcam en essayant d’élever son fils métisse qui répare tout seul à 7 ans le disque dur de son ordi et se faire virer de l’école, une autre blonde qui traverse le feu sans se brûler, un asiatique qui fréquente les karaokés et se téléporte comme dans Star trek, un indien fils de savant qui devient chauffeur de taxi et cherche les héros, un type qui se rend compte qu’il vole et des tas d’autres personnages qui font des trucs de ouf, voilà les ingrédients de Heroes… Des héros démagos et politiquement corrects comme on les aime.

S’il n’y avait pas les comics pour nourrir leur idiot visuel , nos potes les ricains seraient bien dans la merde !

En gros Heroes c’est un joyeux fourre-tout qui rappelle la maxime de l’après tours jumelles. « Dans chaque citoyen il y a un héros en sommeil qui va pouvoir être utile pour la collectivité ». La morale est sauve !!

C’est abominablement catho, épouvantablement chauvin (pas Ingrid malheureusement !) et finalement très ennuyeux et attendu !

Oui mais voilà, les pouvoirs extraordinaires c’est du pain béni pour les scénarios faiblards et les prods. de Heroes l’ont bien compris !!

En tout cas Heroes est dramatiquement décevant !! Rendez-nous Lost.




Article sur Heroes dans Télé Satellite & Numérique

30062007

Voici un article sur Heroes publié sur le site internet telesatellite.com:

La série Heroes, succès de l’année aux USA, débarque en France

Des personnes « ordinaires » disséminées dans le monde découvrent qu’elles sont dotées de pouvoirs extraordinaires et tentent de sauver New York de la destruction: la trame est abracadabrante, mais « Heroes », la nouvelle série américaine diffusée sur TF1, a conquis le public et la critique aux Etats-Unis.

A Odessa, au Texas, une lycéenne pom-pom girl s’aperçoit qu’elle peut se jeter d’une hauteur de plusieurs mètres et traverser des incendies sans aucune séquelle. A Tokyo, un employé de bureau parvient à se téléporter dans l’espace. A New York, un artiste accro au crack peint l’avenir, tandis que deux frères découvrent qu’ils peuvent voler dans les airs… Un jeune généticien, indien, enquête sur l’assassinat de son père, un chercheur persuadé que l’humanité s’apprête à franchir un saut dans son évolution. Ces mutants (et d’autres qui apparaissent au fil des épisodes) ne se connaissent pas mais ils vont peu à peu entrer en contact les uns avec les autres. Lors de sa diffusion aux Etats-Unis à la rentrée 2006, sur la chaîne NBC, Heroes a fait un tabac en terme d’audience, notamment auprès des 18-49 ans, la cible privilégiée des annonceurs. « Pourquoi cela a marché? Parce que c’est une histoire de super-héros, mais qui ont une vie comme tout le monde. Heroes parle de la famille, des enfants, de la descendance, de la transmission, de la loyauté… », explique à l’AFP Martin Winckler, écrivain et spécialiste des séries télévisées. « Comme Lost, ce sont des personnages ordinaires plongés dans des situations extraordinaires ». La découverte de leurs pouvoirs, loin de ravir les protagonistes, les plongent dans l’embarras, voire l’angoisse.

L’adolescente du Texas a presque honte de se découvrir aussi différente de ses pairs. Comme 24 Heures chrono, Heroes est une série post 11-septembre, et déroule une course contre la montre pour éviter une catastrophe majeure, remarque Martin Winckler. Heroes n’est cependant pas une série sur le terrorisme mais sur la menace représentée par des personnes elles aussi dotées de super-pouvoirs ». Et contrairement à Jack Bauer (le protagoniste de 24 heures) qui se bat seul contre tous, les personnages de Heroes unissent leurs forces, note l’écrivain.

La série a été créée par Tim Kring, un vétéran de la télévision américaine, auteur notamment de la série policière Preuve à l’appui (diffusée sur TF1). Pour Heroes, il s’est largement inspiré des comics (bandes dessinées) américaines, faisant appel par exemple au scénariste Jeph Loeb, qui a réinventé Superman. Le graphisme des sous-titres (qui traduisent les paroles du super-héros japonais), les titres des épisodes ou l’angle de certains plans sont autant de clins d’oeil à l’univers des comics.

La première saison compte 23 épisodes et s’achève sur un dénouement.Une deuxième saison est en cours d’écriture. La série est diffusée en version multilingue sur la TNT et en HD sur Canalsat et TPS.

 




Heroes selon pErDUSA

28052007

Le site pErDUSA, qui traite de l’actualités des séries américianes, nous livre sa critique de la première saison de Heroes. Bien sûr, certains / certaines d’entre nous crieront au scandale sur certains points développées par l’auteur de cet article (j’exagère peut-être…) mais il est quand même important de lire et d’accepter les points de vue de chacun.

Je vous laisse lire l’article à cette adresse.







series tv |
Call of NatSer - Prison Break |
images de winx pour toutes ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | STARGATE APOLLO
| Vive Naruto !
| vmcarleusienne