La vraie beauté par Ali Larter

31082007

La vraie beauté par Ali Larter  dans Non classé 8978979sk6Ali Larter (Niki) vient de signer un contrat avec la marque Dove afin de célébrer la « vraie beauté ». Le but de cette campagne publicitaire est de faire changer aux femmes leur vision d’appréhender la beauté.

La contribution d’Ali à cette campagne s’effectuera de cette façon: lors des prochains Emmy Awards (le 8 septembre), l’actrice se coiffera elle-même (au lieu de passer chez le coiffeur comme cela se fait habituellement), sans l’aide de qui que ce soit. Le but est de montrer que l’on peut être belle sans avoir recours à des artifices. Ali devra utiliser des produits de la gamme Dove Hair Care pour se coiffer.

Notre « Heroes » a déclaré: « Je fais tout ça pour aider les femmes à réaliser le potentiel de leur chevelure et pour qu’elles aient plus confiance en elles. »

Nous verrons le résultat très prochainement mais nous ne doutons nullement que cela sera superbe…




Plus de précisions sur la diffusion de la saison 2 de Heroes en VOD

31082007

Plus de précisions sur la diffusion de la saison 2 de Heroes en VOD dans Non classé 450954ey8Comme annoncé ici, la saison 2 de Heroes sera disponible en VOD 24 heures seulement après la diffusion d’un épisode aux Etats-Unis. Des détails viennent d’être donnés à ce sujet.

Nous savons que ces épisodes pourront être regardés en streaming et en VOST , sur la plate-forme de TF1 bien évidemment. Il sera aussi possible de les télécharger pour une durée de trente jours. Si vous êtes abonnées chez Free, Club Internet ou Neuf Cegetel, vous pourrez regarder les aventures de nos « Heroes » sur votre écran TV grâce aux services sur ADSL de ces FAI.

Vous vous doutez que ces services ne sont pas gratuits. Trois formules seront proposés par TF1: regarder un épisode vous coûtera 2,99€ , deux épisodes 4,99 et trois épisodes 5,99€.




Le secret de la mèche de Peter révélé

31082007

Le secret de la mèche de Peter révélé dans Non classé 099780897098ns2La mèche rebelle de Peter, joué par Milo Ventimiglia, est déjà entrée dans la légende de la télévision. Comment expliquer sa présence ? L’acteur nous dit tout lors du Heroes World Tour de Paris: il s’agit en fait d’un souhait de la production de créer un effet de style lorsqu’il se met à voler. Voilà, maintenant, vous savez tout !




Interview décalée d’Adrian Pasdar

31082007

Vous trouverez sur ce lien une interview complètement déjantée (merci à ma soeur d’avoir trouvé cet adjectif) d’Adrian Pasdar (Nathan).




Dans les coulisses de Got Milk

31082007

Cette vidéo nous montre le déroulement de la séance photo de la campagne publicitaire Got Milk avec Hayden Panettiere (Claire):

Image de prévisualisation YouTube




Retranscription de la conférence de presse du Heroes World Tour

30082007

Retranscription de la conférence de presse du Heroes World Tour dans Non classé 450954wk2Le site Fantasy a assisté à la conférence de presse organisée par TF1 à l’occasion du Heroes World Tour. Voici ce qui s’est dit:

Lors de la première saison, beaucoup de personnages meurent. Si vous deviez en ramener un à la vie, lequel choisiriez-vous ?

Dennis Hammer : J’adore la fille avec qui Hiro tombe amoureux, Charlotte. C’était un très bon personnage et une très bonne histoire. J’aimerais qu’elle revienne.
Jack Coleman : Pour ma part ce serait Isaac Mendes, l’acteur Santiago Carbera me manque beaucoup.
Hayden Panettiere : Pour moi ce serait une fille, Tawny Cypress, celle qui joue Simone Deveaux. J’aimerais en ramener plus mais je vais m’en tenir à elle. Rires.
Adrian Pasdar : Heu, oui, absolument… Tous. Si je pouvais les ramener tous !
Le final de la première saison est pour le moins explosif, pouvez vous nous révéler des indices sur la saison 2 ?
Hayden Panettiere
: La saison 2 commencera quatre mois après la fin de la précédente. C’est dur de ne pas déflorer l’intrigue étant donné qu’il reste 3 épisodes en France à ce jour… Disons qu’il va se passer beaucoup de choses dès les premiers épisodes et que les pièces du puzzle vont se mettre en place rapidement, surtout au niveau des personnages. Ces derniers vont se demander ce qu’il s’est passé pendant ces quatre mois.

Une question pour Adrian. Pensez-vous qu’il est difficile de travailler avec un sex-symbol tel que Milo que vous touchez beaucoup dans la série ?

Adrian Pasdar : [Il glisse furtivement sa main dans celle de Milo et répond] Pardon, quelle était la question ? Rires. [Il regarde Milo] Non, sans rire, c’est très dur de travailler tous les jours avec quelqu’un d’aussi charismatique, une telle magnitude et aussi de travailler avec les autres mecs ! Rires.

Pouvez-vous nous en dire plus à propos de la future série Heroes : Origins ?

Hayden Panettiere : [En se tournant vers le producteur] Oui dites nous en plus là-dessus !
Dennis Hammer : C’est une série prévue pour durer 6 épisodes. Chacun sera indépendant des autres sur tous les plans. L’histoire sera différente tout comme les héros. Le but est de les montrer au moment de l’apparition de leurs pouvoirs et de voir comment ils s’en sortent. A savoir également que chacun des épisodes sera écrit et réalisé par une personne spécifique à chaque histoire. Ce sera son point de vue. C’est une expérience nouvelle et fantastique. Kevin Smith va en écrire et en réaliser un, ainsi que d’autres personnes de talent, mais c’est top secret pour le moment… Nous sommes vraiment très excité par ce projet ! La diffusion se fera en mai 2008 aux Etats-Unis.

Milo, quel effet cela vous fait de tenir le sort du monde entre vos mains ?

Milo Ventimiglia : C’est un sentiment très agréable. Je sais que ce que Tim Kring et les autres ont voulu montrer que ce que nous faisons, nos actes, qui font la différence. Alors j’essaye au mieux de représenter ça aux yeux du monde entier et le Herores World Tour est parfait pour représenter le meilleur de nous-même.
Hayden Panettiere : Je suis d’accord avec Milo. C’est super de travailler tous les jours dans ces conditions. C’est un message pour le monde qui est véhiculé en disant que, réunis nous pouvons faire de grandes choses. Etre un héros ce n’est pas avoir des supers pouvoirs, être un héros c’est faire la différence en accomplissant ce qui nous tient à cœur.




Interview de Dennis Hammer par Ecrans

30082007

Interview de Dennis Hammer par Ecrans  dans Non classé about_hammer-9647fA l’occasion de sa venue à Paris dans le cadre du Heroes World Tour, Dennis Hammer, co-producteur exécutif de la série Heroes, a accordé un entretien à Sébastien Delahaye, du site internet Ecrans. La voici:

Après des audiences plutôt décevantes cet été sur TF1, Heroes, série-phare de l’année passée aux Etats-Unis, s’apprête à démarrer sa deuxième saison sur NBC fin septembre. La série américaine, qui raconte le quotidien changé d’êtres humains se découvrant des pouvoirs extraordinaires, devrait pour l’occasion continuer à se multiplier : comics, blogs, sites parallèles, Alternate Reality Games (ARG, un jeu mélangeant histoire fictive et recherches sur le net et dans des lieux réels)… et dès la deuxième saison, Heroes devrait accueillir son premier spin-off (dérivé du concept original), Heroes : Origins, au printemps aux Etats-Unis, avec des réalisateurs issus du cinéma. Kevin Smith (Clerks, Dogma) devrait ainsi réaliser le premier épisode d’Origins.

A un mois du début de la diffusion de la deuxième saison, les producteurs d’Heroes ont d’ores et déjà remis en marche la machine à buzz, qui avait si bien fonctionné l’an passé. Première brique : le site Yamagato Fellowship, introduit par l’un des personnages-clef de la série (joué par George Takei, le Sulu de Star Trek). Le site présente, en anglais, plusieurs héros historiques ou mythologiques (Beowulf, Jason, Thor, Gauvain, Crazy Horse) et surtout Takezo Kensei, un samuraï japonais. Le site consacre à celui-ci un documentaire d’une vingtaine de minutes, découpé en cinq épisodes. Ce qui devrait servir d’introduction originale à un personnage qui, selon la rumeur, sera présent dans la deuxième saison d’Heroes.

Echaudés par le nombre de téléchargements illégaux de la première saison d’Heroes sur le net, TF1 et Universal ont conclu un accord pour la deuxième saison. 24 heures après la diffusion d’un épisode aux Etats-Unis, celui-ci sera visionnable en streaming sur le site de vidéo à la demande de TF1. Les épisodes seront proposés en version originale sous-titrée et coûteront entre deux et trois euros l’unité. Une mesure censée contrer le piratage de la série, en attendant le doublage en français de la saison 2.

Dennis Hammer, co-producteur exécutif de Heroes, était hier à Paris. Il a répondu à nos questions sur l’utilisation que fait Heroes d’Internet, et sur les évolutions de la télévision.

Heroes est l’une des premières séries à avoir autant utilisé le net. Il y a eu des comic-books, des blogs officiels (notamment celui de Greg Beeman, l’un des producteurs de la série) et même un ARG. Pourquoi une telle présence sur le net ?
Dennis Hammer : Le futur est en ligne. La télévision telle que nous la connaissons a changé. Nous devons trouver comment être prêts pour le prochain modèle économique, tout en continuant à fonctionner avec le modèle actuel de la télé. Et donc nous essayons de faire exister la série sur toutes sortes de plateformes différentes, pour être prêts si l’une d’elles se détache. A l’avenir, Heroes ne se regardera peut-être que sur Internet. Aujourd’hui, c’est déjà une des façons dont la série est diffusée. Nous savons qu’il y a beaucoup de monde qui ne la regarde pas du tout à la télévision. Ils en profitent sur le net, d’une façon ou d’une autre.

Pour la saison 2, qui commence fin septembre aux Etats-Unis, le principe reste le même ?
On ne veut pas en faire trop sur un média, on essaye surtout de réussir ce que nous faisons. Nous allons continuer à produire des ressources sur le net, avec les comics, les blogs, l’ARG… Nous travaillons aussi sur quelque chose que nous appelons des « webisodes », des épisodes diffusés uniquement sur le net, avec une histoire différente pour chacun. Il y aura cinq épisodes pour commencer, peut-être dix. Les webisodes introduiront de nouveaux personnages, qui n’existeront qu’online. Peut-être qu’ils intègreront la série ensuite. Peut-être pas… C’est quelque chose que nous n’avons pas encore décidé, et nous restons assez ouverts. Le premier webisode sera probablement diffusé au printemps. Mais on pourrait aussi les diffuser durant l’été, pour conserver notre audience entre deux saisons d’Heroes. Et une façon d’y arriver, c’est d’utiliser le net.

Sur le principe, les webisodes ressemblent un peu à Heroes : Origins, la mini-série spin-off que vous préparez ?
Pour le moment, Origins reste une série prévue pour la télévision. Il y aura six épisodes, chacun avec un personnage, une histoire et un réalisateur différents. Elle ressemblera un peu à une anthologie. Mais en dehors du fait que c’est une série différente des autres sur le principe, elle conserve un modèle économique traditionnel. Nous aurons bien quelques aspects online avec Origins, mais comme chaque épisode est différent, utiliser le net sera un peu plus difficile. Les comics sont plus appropriés dans ce cas.

Enormément de personnes ont regardé la série illégalement sur le net. Vous avez été surpris ?
Non ! (rires) Non, quand on s’intéresse à la télévision, c’est forcément quelque chose qu’on a vu venir. Et c’est arrivé très vite. C’est comme ça que ça marche. Dès que la technologie est apparue, elle a changé la façon de regarder la télévision. Maintenant, les gens regardent la télévision à la demande.

La série marche mal sur TF1 cet été. Pendant l’année, on trouvait sur le net des versions sous-titrées en français quelques heures après la diffusion de l’épisode aux Etats-Unis. Vous y voyez un rapport ?
Je ne sais pas si c’est vraiment la cause. Nous n’avons pas comptabilisé les téléchargements de la série sur le net, mais le chiffre devait être énorme. Une série comme Heroes requiert une certaine attention, un certain type de concentration qu’on n’a pas forcément en été, quand tout le monde a juste envie d’être dehors. Mais ceux qui regardent la série l’adorent, donc tout va bien. Nous sommes contents si la série est regardée, qu’importe le moyen. Les gens aiment Heroes. Surtout en France d’ailleurs.

En parlant de la France, un jeu vidéo Heroes a été annoncé en partenariat avec l’éditeur français Ubisoft…
C’est encore trop tôt pour en parler, d’autant que je ne suis pas exactement sûr de ce à quoi il ressemblera. Mais ce n’est pas pour tout de suite, le jeu est prévu pour fin 2008.




Eric Roberts dans The L Word ce soir

30082007

Eric Roberts dans The L Word ce soir  dans Non classé 439439ei4Eric Roberts, l’interprète de Thompson dans Heroes, sera ce soir sur Canal + dans la série The L Word. Il y joue le rôle de Gabriel McCutcheon. L’épisode dans lequel il apparaît, Lune de Fiel, est le Season Finale de la saison 3 de la série. Rendez-vous donc à 22h10 sur Canal +.




Masi Oka au Heroes World Tour de Tokyo

29082007

Masi Oka (Hiro) a participé à un show au Japon à l’occasion de son retour dans son pays natal. Voici la vidéo:

Image de prévisualisation YouTube




Dans l’intimité des « Heroes »

29082007

Cette vidéo de l’émission Access Hollywood nous montre les « Heroes » lors du Heroes World Tour:

Image de prévisualisation YouTube







series tv |
Call of NatSer - Prison Break |
images de winx pour toutes ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | STARGATE APOLLO
| Vive Naruto !
| vmcarleusienne