Article sur Heroes dans SFU

30062007

Voici un article sur Heroes publié sur le site internet de Sci-Fi Universe.

Les Heroes débarquent samedi soir sur TF1 

La série télé de Tim Kring intitulée Heroes sera diffusée sur TF1 à partir de demain, samedi 30 juin à 20h50. Nous pourrons voir trois épisodes dès demain et la série prendra ensuite son rythme d’un épisode par semaine le samedi soir en prime-time (20h50).

Pour rappel, la série Heroes a fait l’objet d’une petite bombe dans le monde des séries, certains n’hésitant pas à lui affubler le titre de « Série culte ». On n’ira pas jusque là bien que la tentation soit grande (on préfère attendre les saisons à venir) mais Heroes reste une série à ne manquer sous aucun prétexte et qui va vous réconcilier avec le mythe du super héros. La série a attirée 14,3 millions de téléspectateurs aux US lors de la diffusion du premier épisode. Je ne vous dévoilerait aucune partie du scénario qui est surprenant et très bien ficellé. Je vous conseillerais simplement de suivre jusqu’au bout ces trois épisodes de samedi car je n’avais pas été franchement convaincu par le premier double épisode avant de me forcer à voir le troisième et à clairement adorer la série jusqu’au dernier épisode.


Chaque épisode sera immédiatement suivi de sa disponibilité en Vidéo à la Demande (VoD) sur le site de TF1 Vision, et ce en deux versions, la version française et la version originale sous-titrée. On ne sait pas encore si la VO gardera le générique français « spécial » qui a été l’objet de pas mal de contre-buzz (la chanson s’intitule « Le héros d’un autre » et est interprétée par Victoria Petrossillo révélée par Le Roi Soleil) mais sachez que vous pourrez télécharger légalement ces épisodes en haute définition à partir de 1,99€ l’épisode, ce qui n’est pas si cher que ça ! Le site de TF1 vision vous propose déjà le téléchargement des épisodes de Ghost Whisperer et de leur « série de l’été » Mystères (un sous le soleil parsemé d’un simili de mythe d’enlèvement extraterrestre).

SFU vous aidera à y voir plus clair sur les nombreux personnages de la série car nous avons créé la fiche de chacun des Heroes (attention cependant aux spoilers). Il vous suffit d’aller sur la fiche de la série ou taper leur nom via la recherche générale pour y découvrir les pouvoirs de tous ces êtres un peu étranges. En tout cas j’envie ceux qui vont découvrir la série et ça me donne envie de revoir les épisodes. Mon personnage préféré est Hiro Nakamura pour son coté décalé un peu geek mais tellement drôle et attachant. Et vous, quel est le vôtre?

 

Wedge3D





Article sur Heroes dans Yozone

30062007

Voici un article sur Heroes publié sur le site internet Yozone:

Heroes en prime time sur TF1 

La série événement va enchanter les samedis soirs de l’été

A partir du 30 juin, TF1 propose les épisodes inédits de la première saison de Heroes.

Véritable coup de coeur de la rédaction de la Yozone, Heroes est une série fantastique qui met en scène une douzaine de personnages qui se découvrent des pouvoirs.

En plus de l’assimilation parfois chaotique de leurs pouvoirs, ces héros se lient dans un destin commun pour sauver l’humanité.

Les qualités de Heroes sont multiples : un scénario intelligent, un montage subtil, une mise en scène dynamique et de très bonnes interprétations.
L’univers de Heroes flirte entre l’extraordinaire et l’ordinaire, le surnaturel et le naturel tout en jouant avec un suspense insoutenable !

A coup sûr, vous trouverez dans Heroes votre héros, tant les personnages, divers, proposent des figures attachantes.

Diffusion samedi 30 juin, à partir de 20h50, 3 épisodes :
Episode 1 : Hors du commun (Genesis)
Episode 2 : Découvertes en série (Don’t Look Back)
Episode 3 : Un pas de géant (One Giant Leap)

Céline Bouillaud   




Article sur Heroes dans Télérama

30062007

Voici un article sur Heroes publié sur le site internet de Télérama:

Superpouvoirs en série

Un scénario déjà vu mais une mise en scène très BD: petit bijou pop, Heroes débarque samedi soir, sur TF1

Une pop pom girl texane réalise que son corps se régénère à la moindre blessure, un employé de bureau japonais se téléporte dans le temps et l’espace, un politicien s’envole au beau milieu des buildings de Manhattan… Un peu partout dans le monde – et surtout sur le territoire américain –, des individus ordinaires se découvrent des pouvoirs extraor­dinaires. Et toutes ces merveilleuses prouesses pour quoi faire ? Sauver le monde évidemment…

Les amateurs de superhéros, et les fans de séries, auront sans doute déjà reconnu Heroes, la série phénomène du moment qui a scotché chaque semaine entre 12 et 15 millions d’Américains devant leur écran, et mis en ébullition les sites de téléchargement. Les autres s’étonneront peut-être du pouvoir d’attraction redoutable d’une série qui ne semble guère briller par son originalité… C’est justement là le petit miracle orchestré par Tim Kring, rusé créateur de Heroes : transformer le déjà-vu en petit bijou de sophistication branchée et, accessoirement, en très rentable produit marketing. Série « tout en un », mélange d’épopée fantastique, de soap et de polar, Heroes puise sa force dans le croisement des influences. On pense à la série Les 4 400, au film Incassable, de M. Night Shyamalan, aux Indestructibles, à Matrix et, bien sûr, à l’univers des comics. Pur objet de la pop culture améri­caine, Heroes réinvente la figure du super­héros, plus humain et plus fragile, en plein désarroi face à un monde où se brouillent les cartes du bien et du mal. Si Hiro, Claire, Nathan, Peter, les « heroes », n’ont ni costume moulant, ni cape flottant au vent, ils sont les héritiers naturels, désenchantés et passablement tourmentés de Superman et consorts.

Ce lien fusionnel entre la série et l’univers des comics est d’autant plus étonnant que Tim Kring, tout juste 50 ans, créateur de Preuve à l’appui (une assez banale série policière vue sur TF1), n’est pas un fondu de BD. Il possède en revanche le talent de s’entourer des meilleurs, à commencer par Jeph Loeb, le scénariste de comics le plus convoité du moment et auteur de la série Smallville. « Je suis d’abord venu vers lui pour avoir un avis, raconte Kring, car je voulais savoir si mon histoire n’était pas trop semblable à d’autres. Mauvaise nouvelle : tout ce que j’avais imaginé avait déjà existé. J’aurais pu abandonner, mais j’ai préféré livrer ma vision personnelle de ces idées. » Restait à donner une identité visuelle à l’ensemble. Kring s’en remet au coup de crayon de Tim Sale, dessinateur chevronné. Il signe tous les supports promotionnels, et aussi les tableaux « prémonitoires » qui apparaissent dans la série sous les pinceaux d’Isaac, le personnage capable de peindre l’avenir… Dans Heroes, la référence aux comics est partout, la mise en abyme quasi permanente. « Le travail de Jeph Loeb et de Tim Sale est fondamental pour la série, ajoute Kring. Il lui donne sa crédibilité. » Intuition confirmée par l’accueil enthousiaste des BDvores.

Heroes, premier comic télévisé ? C’est en tout cas le concept que Kring tente de développer, en soignant les moindres détails, de la police de caractère jusqu’au titre de ses épisodes, des « chapitres », inscrits non pas dans une saison mais dans un  » volume ». Même obsession sur le plan visuel : « C’était très important de donner au téléspectateur la même sensation que lorsqu’on regarde un comic book. Nous avons utilisé le cadre de façon graphique, comme une case de BD, en jouant sur les plongées et contre-plongées. » Une attention particulière a aussi été portée à l’utilisation de la couleur. Chaque ligne narrative, iden­tifiée à un lieu, possède ainsi sa propre palette : les tons jaunes se déclinent au Texas, New York se nimbe de nuances bleues et grises… Le « show énorme » voulu par Tim Kring aurait pu prendre des allures de gros pudding indigeste. L’ensemble fait preuve au contraire d’un réel raffinement.

Même les effets spéciaux, réalisés dans une logique d’économie de temps et de moyens, ne tournent jamais à la démonstration. Les scènes les plus spectaculaires, les fans ne les verront peut-être pas sur l’écran de leur télévision mais sur celui de leur ordinateur. En pro du marketing, Kring a en effet imaginé des comics dérivés de la série, disponibles sur le site officiel. Rien n’est laissé au hasard dans la galaxie Heroes, qui, les deux pieds dans l’avenir, n’oublie jamais les gardiens de la tradition… et l’incontournable hommage au père fondateur. Un des lieux phares de la série, le Kirby Plaza, a ainsi été baptisé en l’honneur de Jack Kirby, mythique créateur, avec Stan Lee, des Quatre Fantastiques et des X-Men, sans doute les plus proches parents des Heroes.

Isabelle Poitte

 

Article sur Heroes dans Télérama dans Non classé trans

 





Article Métro « Ils sont nos Heroes »

30062007

Voici un article publié sur le site internet de Métro, intitulé Ils sont nos Heroes et dont l’auteur est Emmanuel Bousquet.

Article Métro TF1 entame samedi la diffusion de la série évènement

Amateurs de Marvels et autres DC Comics, réjouissez-vous. Demain soir, une bande de mutants viendra “sauver la pom pom girl et sauver le monde”. Heroes, la série qui cartonne aux Etats-Unis (elle réunit en moyenne 14 millions de téléspectateurs par semaine), suit une poignée d’individus ordinaires que rien ne prédestinait à se rencontrer et qui vont découvrir peu à peu qu’il sont dotés de superpouvoirs.

Des héros ordinaires

Leur mission : contrer une poignée de ces surhommes qui œuvrent en sous-main pour faire élire l’un d’eux à la présidence des Etats-Unis. L’homme volant à la raie impeccable sur le côté, la schizophrène stripteaseuse et tueuse de sang-froid, la pom pom girl indestructible, le flic looser mais medium ou encore le “nerd” japonais, maître du temps, devront neutraliser un serial killer… qui se trouve être l’un d’eux.
Autour de Peter Petrelli, “l’homme-éponge” (il est capable d’absorber les pouvoirs de ceux qu’il rencontre), ils vont devoir s’unir ou s’affronter pour éviter que New York n’explose et que cela change la face du monde. Parce que c’est bien connu, New York est le centre du monde.
Très inspirée par l’univers des comics books, Heroes, (produit par NBC), nominé deux fois aux Golden Globes, a remporté le titre de la meilleure série dramatique au People’s Choice Awards. La série de Tim Kring réussit le pari de vulgariser l’univers complexe du genre tout en évitant la tentation de rendre l’histoire manichéenne, comme souvent lorsque les BD sont adaptées au cinéma.

Samedi à 20 h 50. Trois épisodes. Puis tous les samedis à la même heure.

Et voici une déclaration de Damon Lindelof, créateur de Lost: « J’étais dégoûté de ne pas avoir eu cette idée géniale avant Tim Kring. »

En annexe de l’article, le journaliste parle de la polémique soulevé par le générique français de Heroes:

Les fans français ne sont pas contents. Alors que Heroes ne dispose pas de générique, TF1 a décidé qu’en France, la série en aurait un. Intitulé “Le héros d’un autre”, la chanson, interprétée par Victoria Petrossillo (révélée par Le Roi Soleil), est jugée inadaptée au style de la série. Trop à l’eau de rose.

pixel dans Non classé




SFR, partenaire de Heroes

29062007

SFR, partenaire de Heroes  dans Non classé vfonelogosmallse8SFR a conclu un accord avec TF1 afin de devenir le partenaire en téléphonie mobile de la série événement, Heroes. Cela signifie tout d’abord que le lendemain de la diffusion des épisodes (le dimanche donc), SFR proposera sur son portail Vodafone Live ! des résumés de deux minutes de chaque épisode, des bandes-annonces des épisodes de la semaine suivante, des making-of, des jeux concours, des interviews des acteurs… Bref, que du bonheur pour les fans !




Languissante Hayden…

29062007

Hayden Panettiere (Claire) aime jouer de sa langue… la preuve en image !

Languissante Hayden...  dans Non classé hpt1bannerha9

hpt2thumbod8 dans Non classé

hpt3thumbjz5

hpt4thumbew6

hpt5thumbug7

hpt6thumbms8

hpt7thumbtp1

hpt8thumbyx8

hpt9thumbcw6









Focus sur Les Chemins de l’étrange

29062007

Focus sur Les Chemins de l'étrange  dans Non classé 84958xo3A l’occasion de la rediffusion prochaine des Chemins de l’étrange (voir news), série dans laquelle Adrian Pasdar (Nathan) a joué pendant deux saisons, dvdrama consacre un focus au sujet de celle-ci. Cliquez ici pour le lire.




Un nouveau personnage ?

29062007

Dans l’interview qu’il a accordé à Séries Live, Adrian Pasdar (Nathan) a parlé de l’arrivée d’un personnage dont on n’avait pas encore entendu parlé jusque là. Pour découvrir cet « Heroes » mystère, cliquez ici.




Hayden Panettiere se dévoile

29062007

Voici une vidéo d’Hayden Panettiere (Claire) réalisée par Entertainment Weekly à l’occasion du 100ème numéro du magazine. Pour la voir, cliquez ici.




Dossier Heroes sur Cinema France

29062007

Et encore un dossier de plus ! Voici celui réalisé par le site internet Cinema-France.com. Je vous invite à le lire à cette adresse.







series tv |
Call of NatSer - Prison Break |
images de winx pour toutes ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | STARGATE APOLLO
| Vive Naruto !
| vmcarleusienne